FOIRE AUX QUESTIONS

1) LA BRUMISATION EST-ELLE INTERDITE PAR LA LOI ?

Dans les milieux accueillant du public, seule la brumisation haute pression est autorisée. Le respect des bonnes pratiques permet de garantir l’hygiène et la sécurité du public.

2) QUELLES SONT LES BONNES PRATIQUES D'UTILISATION ?

La mise en place d’un filtre antibactérien ou d’un filtre UV permet de prévenir des risques bactériens dans le circuit. Un clapet anti-retour est obligatoire en amont du circuit. Une vanne de vidange en fin de ligne est obligatoire pour simplifier le rinçage du circuit après un arrêt prolongé. 

3) COMMENT STOCKER LE MATERIEL EN FIN DE SAISON ?

La société ALFE-EAU propose un forfait comprenant la mise en hivernage ainsi que la remise en service la saison suivante.

4) COMMENT REGLER LES PROBLEMES DE CALCAIRE ?

L’utilisation quotidienne des systèmes de brumisation limitera les problèmes de calcaire. Dans ce cas-là, le tarte se déposera que difficilement sur les buses. Un équipement anticalcaire magnétique qui peut être installé. Pour les personnes équipés d’un adoucisseur d’eau, celui-ci pourra servir afin d’éliminer le calcaire contenu dans l’eau.

5) SYSTEME DE BRUMISATION ET AMBIANCE SALINE, EST-CE COMPATIBLE ?

Près de la mer il est possible que les pompes décolorent légèrement à cause de l’oxydation. Mais cela est totalement superflu et sans impact sur le fonctionnement de la pompe dans le temps.

6) LES SYSTEMES DE BRUMISATION SONT ILS CONTRE-ECOLOGIQUE ?

La faible consommation d’eau par buse ainsi que le fonctionnement de brumisation par intermittence permet d’avoir une consommation d’eau très faible. Utiliser un système de brumisation est plus écologique que l’utilisation d’un système de climatisation. Par exemple, pour l’utilisation de la brumisation sur les terrasses, cela va créer un rafraichissement devant le bâtiment qui engendrera une baisse de la température à l’intérieur du bâtiment. Réduisant ainsi le besoin de climatisation.

7) QUELS SONT LES EFFETS DE LA BRUMISATION SUR LES CHEVEUX / LUNETTES ?

Les gouttelettes créées ne dépassent pas 50µ et s’évaporent très rapidement au contact de l’air. Elles n’ont ainsi aucun effet mouillant et ne laisse pas de buée sur les lunettes ( ou appareils électroniques).